AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A strong soul in a small body ~ (Terminée)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanne Owens

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: A strong soul in a small body ~ (Terminée)   Lun 15 Jan - 23:07

Owens Jeanne
ft. personnage de Lucy Hale

Âge : 25 ans
Nationalité : Américaine
Profession / études : Chasseuse
Etat civil : Célib'
Situation familiale : Inconnue
Situation financière : Autant en emporte le vent
Caractère

Jeanne est quelqu’un que l’on pourrait appeler d’indépendant et de solitaire. Le travail en équipe n’est pas vraiment son truc, même si avec l’arrivée de Sunny dans sa vie et dans son travail, tout a basculé. Elle a dû s’habituer à une présence et même a un soutien, ce qu’elle n’avait pas l’habitude d’avoir. Jeanne, on pourrait aussi la qualifier de personnage qui a du charme, c’est vrai, elle n’est pas moche, elle est bien foutue, et elle le sait, d’ailleurs, elle en joue beaucoup quand elle veut avoir des informations. Attention, je ne dis pas qu’elle est une marie couche toi là, non, elle drague simplement, que ce soit les hommes ou les femmes, peu importe, elle s’en fout.


La jeune femme aime beaucoup son travail, même si elle le trouve parfois fatiguant. Mais sa motivation fait qu’elle travaille souvent rapidement. Ce qui l’aide aussi, en plus sa nouvelle coéquipière, c’est le fait qu’elle en sache des tonnes sur les créatures, elle ne se fie jamais aux dire des autres, elle se renseigne seulement dans les anciens bouquins, les grimoires, les livres de symboles, les mythes .. On pourrait la qualifier d’encyclopédie sur pattes.

L’expression « Les apparences sont parfois trompeuses » lui convient bien, elle a beau être adorable avec les humains, c’est une toute autre histoire avec les créatures. Elle n’hésite pas à abattre celles-ci, peu importe la situation, le contexte... C’est son boulot non ? Sauver la population de ces choses qui rendent leur vie pénible. Après elle ne fait pas que les abattre, il lui arrive aussi de réfléchir à une autre façon, de prendre une autre décision, mais la créature ne s’en sortira jamais sans séquelles.


En ce qui concerne sa personnalité, jeanne est assez têtue, voire très, quand elle a un plan en tête, elle ne le lâche pas, sauf si bonnes raisons bien sûr. Cependant, si quelqu’un ne veut pas suivre son plan, elle ne cherchera pas à comprendre et agira seule. En dehors du travail, il y a quelque chose qu’elle aime particulièrement : La bouffe. Ses endroits préférés étant des bistrots, des petits restaurants traditionnels des années 50 américains, ou parfois des bars le soir, pour décompresser ou après une mission. Jeanne aime beaucoup s’amuser malgré cela et profiter des plaisirs de la vie, comme chanter, boire, manger, danser et plus si affinités. En dehors du travail, Jeanne ne se complique pas la vie ou du moins très rarement. Elle est loin d’être timide, aime les blagues nulles (certaines), on pourrait la prendre pour une folle, c’est une vraie pile électrique, mais elle est comme ça, Jeanne, et rien ni personne ne pourra la faire changer.

Physique

Pour ce qui est du physique, on ne peut pas dire que ce soit commun. Jeanne, malgré ses 25 ans, ne fait qu’1m57. Oui, vous avez bien lu, 1 putain de mètre 57. Ce qui lui vaut souvent des réprimandes et quelques moqueries de la part des autres chasseurs quand ils découvrent qui elle est. Elle n’est pas grosse non plus, madame ne fait que 54 kg, et elle est plutôt fière de son corps disons, elle n’aurait pas vraiment voulu ressembler à une boule.


Concernant les parties un peu plus en détails, Jeanne a de longs cheveux châtain foncé qui lui arrivent un peu plus bas que le milieu de son dos. Ceux-ci sont ondulés de nature, ça lui fait un peu comme une crinière, même si ce mot est légèrement exagéré. Elle a des yeux émeraude et perçants, qui ne vous lâchent jamais.

L’accoutrement de la jeune femme varie selon son humeur. En temps normal, elle porte un jean de couleur basique troué, un débardeur de couleur marron ainsi qu’une veste en cuir ou en jean, mais souvent celle en cuir, car celle en jean est assez abîmée. Pour ce qui est de ses chaussures, des Dock Martins ou sortes de Timberland feront l’affaire, après tout, pour chasser, vaut mieux éviter les robes et les talons, puis c’est confortable, c’est ce qui compte le plus. Ou parfois, Jeanne porte des vêtements plus féminins, des couleurs plus claires, mais vous ne la verrez jamais en talons, elle est mal à l’aise avec ce genre de chaussures. Ou alors seulement pour les grandes occasions.


Jeanne a également un pendentif, représentant une petite croix chrétienne en plaqué or, dont elle ne se sépare jamais.

Histoire

Jeanne Owens est née en Louisiane dans une famille aimante, d’un père pompier et d’une mère travaillant dans une agence d’assurance. Ils avaient une vie paisible et la petite fille avait de bonnes notes, mais pas forcément beaucoup d’amis, ils la trouvaient bizarre, car elle s’intéressait beaucoup à tout ce qui touchait au surnaturel, au paranormal…


Et elle pouvait dire merci à son Oncle Taylor, chasseur de créatures surnaturelles. C’était son métier et sa passion, mais elle devait rester secrète. Les parents de Jeanne n’étaient pas du tout chasseurs eux, mais cela n’empêchait pas à l’Oncle de souvent venir souvent à la maison, pour rapporter des artefacts à Jeanne ou encore l’emmener sur le terrain pour les affaires les plus faciles. Parfois elle participait même, mais que très peu. C’est ce même Oncle qui donna l’envie à Jeanne de lire toutes sortes de livres sur les créatures, les mythes, les légendes… Elle en parlait à l’école et c’est ça qui faisait qu’elle n’avait que peu d’amis, ils la prenaient pour une folle et une menteuse. Mais cela lui allait très bien.

Elle se rappelle très bien de ce jour. Elle rentrait de l’école, elle avait dix ans maintenant, elle descendait tranquillement du bus, traversa la petite cour qui menait à la porte d’entrée. Elle remarqua une sorte de poudre jaune au sol, mais elle n’y fit pas plus attention, ça n’était que du pollen sûrement après tout. Mais ce qu’elle vit en passant l’entrée et en arrivant dans le salon était bien pire que tout ce que la petite pouvait imaginer, laissant tomber lentement son sac le long de son bras. Ses parents avaient été lâchement assassinés, mais d’une manière beaucoup moins propre qu’un humain l’aurait fait. L’Oncle Taylor arriva en trombe dans la maison, allant cacher les yeux de Jeanne, mais elle avait tout vu, c’était trop tard. C’est alors qu’il la serra dans ses bras, il pleurait, il s’excusait, beaucoup, disant que tout cela était de sa propre faute, car il était chasseur. Le démon qui avait assassiné les parents de Jeanne s’était vengé en voulant tuer tous les proches du chasseur.

Son oncle décida alors de « l’adopter », et l’emmena avec lui, il voulait l’emmener loin d’ici pour qu’elle ait une nouvelle vie, mais la petite fille refusa, elle voulait en apprendre plus sur le métier de chasseur, elle avait une colère sans précédent en elle et voulait simplement exterminer toutes les créatures démoniaques qui s’en prenaient aux humains de cette manière. Cela avait été un traumatisme, certes, mais aussi une motivation pour Jeanne qui, à ses dix ans, commença déjà à apprendre sur le terrain, tout analyser, lire des livres, beaucoup de livres. La jeune fille progressait vite, très vite. Elle s’entraînait même au corps à corps, à essayer tous sports de combats, du karaté aux techniques militaires. Cependant elle n’était pas très douée pour le tir à distance. Jeanne allait en cours oui, mais très peu, elle faisait passer la chasse, qui était devenu une obsession pour elle, avant les cours.

Quand Jeanne eût quinze ans, elle décida de partir à l’aventure seule, elle ne voulait pas que ce qui s’était passé avec ses parents se reproduise, elle ne voulait pas qu’ils se mettent mutuellement en danger. Donc comme elle l’avait appris, elle vola une voiture, ou du moins « emprunta » comme elle dit, et partit seule à l’aventure, non sans regrets, il allait lui manquer, Oncle Taylor. C’est à cette époque qu’un surnom, « Dust » lui avait été attribué. Pourquoi ? Car la jeune femme avait imposé sa propre manière de travailler et de chasser les créatures. Elle n’hésitait pas à abattre les créatures ou de prendre les décisions rapidement. Jeanne travaillait seule, souvent rapidement, et ce qui lui valut sûrement ce nom de « Dust » qui signifie poussière, était qu’elle ne laissait jamais aucunes traces. Ce surnom était connu des chasseurs, mais aussi des créatures.

L’année de ses dix-huit ans fut l’une de pires de sa vie. Elle était en galère à traquer un démon, mais il y avait bien pire. Alors qu’elle était dans un motel, à trier toutes les informations possibles, elle reçut un appel, d’un des amis de son Oncle. Il avait été tué par un démon, il n’avait pas fait attention que celui-ci était en train d’effacer le pentacle lors de l’exorcisme, et cela lui avait été fatal. Ce tragique accident affecta énormément Jeanne. Certes, elle avait pleuré toute la nuit et avait assisté à l’enterrement de celui-ci, mais c’est ce qui valut à la jeune femme d’être beaucoup plus impitoyable avec les créatures. Tout ce qui lui restait de son oncle était un couteau, il était très précieux pour elle et elle ne le lâchait jamais. Et puis ce n’était pas n’importe quel couteau, c’était le tout premier artéfact qu’il lui avait légué. Un couteau qui permettait d’exorciser/de tuer les anges et les démons.

Jeanne porte toujours une petite croix chrétienne en plaqué or autour du cou. C’était un cadeau de ses parents de quand elle avait été baptisée. Sa famille était très portée sur tout ce qui était traditions, dont Oncle Taylor, qui, en lui donnant ce couteau lorsqu’elle n’avait que 7 ans, lui avait expliqué, très sérieusement, qu’il fallait respecter les anges, qu’ils étaient là pour elle, pour la protéger et qu’il ne faudrait surtout pas l’utiliser contre eux, qu’il fallait uniquement l’utiliser sur les mauvais esprits. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le respect qu’à Jeanne envers les anges est considérable.

La jeune femme a, au fur et à mesure, depuis ses quinze ans, entassé des armes et des artéfacts dans un entrepôt qu’elle garde toujours secret. Depuis la mort de son Oncle, elle y a entreposé les artéfacts et armes qui lui appartenaient également, car elle en avait hérité, c’est ce qu’on lui avait dit. Son entrepôt est très bien protégé, elle a pris beaucoup de précautions. Et lorsqu’elle quitte cet endroit, elle repart à moto, avec son sac à dos (et un sac à main pour feinter au cas où il y aurait des contrôles de police) car quand on voyage seul, et que l’on a décidé de voyager seul, la moto, c’est bien mieux.

Jeanne, à ses vingt-trois ans, était attablée à un bar, dans son coin, à boire et à travailler également, ça ne se voyait pas, mais elle réfléchissait, tout en s’amusant, écoutant les bruits qui couraient dans le bar, la musique, l’ambiance ... C’était parfait. Mais quelque chose ou plutôt quelqu’un, venu s’asseoir à sa table. Une jeune femme, de type asiatique, pas plus jeune ou vieille qu’elle, le regard déterminé. Elle s’appelait Ai Sun apparemment et l’avait cherché pendant très longtemps, car elle avait besoin de quelque chose. Elle voulait de l’entraînement, elle voulait que Jeanne lui en apprenne plus sur les créatures, sur le combat, sur tout. Ce que Jeanne refusa bien évidemment, elle avait toujours travaillé en solo et ne voulait pas mettre en danger une jeune femme qu’elle ne connaissait qu’à peine. Mais Ai insista, encore et encore, elle ne lâchait pas l’affaire. Les deux femmes étaient têtues, c’était peu de le dire.


Et, contrairement à ce que l’on pouvait penser, Jeanne accepta, elle avait cédé, c’était très rare de sa part, mais elle s’était dit :  pourquoi pas.  Cela fait deux ans maintenant que Jeanne et Sunny font équipe (Oui, Sunny, Jeanne aime bien donner des surnoms, puis c’est joli, Sunny.) et elles le vivent bien.

A votre propos

Pseudonyme : Sanetsumi
Prénom : Celui que tu veux
Âge : 23
Commentaire : Mes chaussettes sont noires aujourd'hui.



Dernière édition par Jeanne Owens le Lun 2 Juil - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crowley

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/01/2018

MessageSujet: Re: A strong soul in a small body ~ (Terminée)   Mar 22 Mai - 20:19

BIM BAM BOUM Première validée, bravo bravo, on ne notera pas le temps que j'ai mis à te valider hein :DDDD

Mais voilà, tu tu vois décerner le titre de 1e validée, bravo ♥️ !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A strong soul in a small body ~ (Terminée)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SMALL WORLD
» [Small World] Extension
» [M11] Soul Sisters
» dofus:guide to soul stones
» Période d'essai terminée : Gray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Strange Serenity :: Pour bien commencer :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: